Génies et exaucés : témoignages

Nos partenaires

Le Football Club des Girondins de Bordeaux est l’un de nos contacts privilégiés. Il contribue régulièrement à nos projets. Rencontres VIP au Stade Chaban Delmas, échanges de photos, d’autographes, de posters ou de tee-shirts personnalisés, nos passionnés de football gardent de fabuleux souvenirs.

Sylvie Pépin, responsable Relations Extérieures du FC Girondins de Bordeaux : « Malgré les nombreuses sollicitations dont le FC Girondins de Bordeaux fait l’objet nous restons très sensibles et attachés à pouvoir réaliser le rêve d’un enfant malade en contribution avec l’association Aladin. Nous permettons ainsi aux enfants d’assister à une rencontre en présidentielle, de rencontrer les joueurs à la fin du match et même parfois, selon nos contraintes, de donner le coup d’envoi. Au vu de son engagement et de son professionnalisme l’association Aladin bénéficie de tout notre soutien et de notre confiance. »

« Imane a gagné beaucoup plus qu’un séjour !

Alors pour tout cela, nous, les parents, nous vous remercions »

Parent d’Imane

« Au vu de son engagement et de son professionnalisme l’association Aladin bénéficie de tout notre soutien et de notre confiance  »

Sylvie Pépinresponsable Relations Extérieures du FC Girondins de Bordeaux

« Aladin [...] fait accéder [les enfants] à d’autres rendez-vous que ceux de l’hôpital et leur redonne vraiment l’espoir d’être comme les autres enfants »

AnnettePuéricultrice à l’Hôpital des Enfants

« Je rêve plus tard de devenir un grand Chef cuisinier et offrir à ma mère des repas, comme ça, après avoir cuisiné pendant des années pour mes frères, mes sœurs et moi, je pourrai le faire pour elle »

EscandreEnfant bénéficiaire d’un rêve

Personnel soignant

Le personnel soignant hospitalier est particulièrement conscients que le rire, la complicité, ou le rêve peuvent rendre les traitements un peu moins lourds et plus mieux acceptables.

Le plaisir de vivre

Le professeur PEREL, médecin référent à l’Hôpital des Enfants, connaît bien la portée des actions de l’association, notamment dans le parcours de soins de l’enfant par « la redécouverte du plaisir de vivre mais aussi – in fine- la qualité de sa guérison et de son épanouissement ultérieur»

Le partage

Christine PETRINI, infirmière dans le service neuro-pédiatrie (6C) nous fait partager les bienfaits de la création d’un parc d’éveil, tant pour les enfants, que pour les parents, et que le personnel soignant qui « ne voudrait plus se passer de ce parc qui lui permet d’installer les enfants handicapés au sein du service. Au lieu des barreaux de leur lit, de cet endroit sécurisé, ils entendent et voient toutes les personnes qui circulent et les soignants peuvent leur proposer des moments d’activité dans un environnement confortable et stimulant. »

L’évasion

Les puéricultrices et auxiliaires de puériculture elles aussi témoignent d’un bénéfice global. Les enfants sont dynamisés à la fois par la formulation, l’imagination d’un futur rêve, puis par le récit du rêve réalisé :

Annette, puéricultrice à l’hôpital : « ils nous parlent de leur rêve avant […] et beaucoup nous montrent des photos après l’avoir réalisé en nous donnant des détails : […] un moment tant attendu qui leur permet d’oublier la maladie. Aladin les fait accéder à d’autres rendez-vous que ceux de l’hôpital et leur redonne vraiment l’espoir d’être comme les autres enfants»

Intervenants extérieurs

Au sujet des prestations d’une socio-esthéticienne, dont le contrat a été pérennisé grâce à Aladin, Claudine, puéricultrice à l’hôpital des enfants : « le rendez-vous avec la socio-esthéticienne est devenu «un rituel» pour beaucoup d’enfants. Ils savent qu’elle vient le mercredi et qu’ils vont alors avoir un moment de détente. Chacun peut se faire masser, être maquillé ou bénéficier d’une manucure. Les enfants sont plus détendus après ces moments d’évasion. Ils abordent les soins de façon différente et de manière plus sereine.»

Témoignage des enfants

L’association Aladin permet aux malades de souffler, de sourire, de se retrouver en famille :
Escandre a pris un cours de cuisine avec le grand Chef Nicolas FRION : – « Je rêve plus tard de devenir un grand Chef cuisinier et offrir à ma mère des repas, comme ça, après avoir cuisiné pendant des années pour mes frères, mes sœurs et moi, je pourrai le faire pour elle. »

Axel a suivi des cours de pilotage d’avion : – « Je vous remercie énormément de m’avoir fait vivre ces moments à bord du « Lionceau ». C’était génial ! Cette année, j’espère pouvoir préparer mon brevet de base que je pourrai passer le jour de mes 15 ans. »

Amandine est allée à Disneyland : – « Ce séjour met fin à tant de peur de la maladie et en est le point final de la phase aigüe ainsi que la majuscule de notre nouvelle vie. »

Témoignage de parents

Le génie d’Aladin redonne des ailes…. L’association Aladin contribue à cette petite poussière de magie qui peut transformer un petit malade en un enfant gai et malicieux, ce qu’il ne devrait jamais cesser d’être.

Nous retiendrons les mots des parents d’Imane qui racontent l’importance de réaliser son rêve au travers d’une action extérieure :

«[...] nous, les parents, tenons vraiment à remercier l’association d’avoir retenu son projet.
Imane a une longue maladie qui l’oblige à avoir un traitement et à aller assez souvent à l’hôpital et à manquer la classe. Vous savez ce que cela représente pour un enfant, toutes les angoisses de mort que cela réveille.

« Pourquoi c’est moi qui ai cette maladie, c’est trop injuste » est une phrase qui revient si souvent dans la bouche d’Imane d’autant que sa maladie l’empêche de faire les sports qu’elle aime. Elle a fait toute seule ce courrier vers votre association pour accomplir ce désir, ce rêve.
C’est un voyage que nous aurions pu organiser, en famille. Mais ça n’aurait pas eu le même effet sur elle. En retenant son rêve, elle a eu l’impression qu’elle avait été choisie, elle, qu’on réparait un peu l’injustice qu’elle vit. Elle avait fait sa démarche et ça a réussi. Elle savait que vous deviez délibérer en Septembre et en secret elle attendait une réponse ; cette réponse positive a amené un éclat dans ses yeux qu’on n’avait pas vu briller depuis longtemps !

Elle a gagné beaucoup plus qu’un séjour ! Alors pour tout cela, nous, les parents, nous vous remercions.»

Et au retour du Futuroscope :

« Notre voyage, on ne dira pas que c’était super, car c’est trop banal. Magique conviendrait mieux. Tout s’est passé merveilleusement bien on ne s’attendait pas à être accueillis de cette façon, c’est-à-dire prioritaires pour chaque passage….

En tant que parents nous avons vécu la magie de ces projets, ce que ressentait notre enfant, qui est pourtant dans une bonne période pour sa santé.

Nous imaginions ce que ce devait être pour ceux qui sont en traitement lourd, avec cette épée de Damoclès permanente dans leur esprit. Nous pensions à tous ceux qui vont en hôpital de jour au lieu de rejoindre les classes. Nous étions très émus.

Et c’est peu dire que nous remercions l’Association Aladin »